Gastrite : remèdes et traitements naturels

Gastrite : remèdes et traitements naturels

Je vais vous parler de la gastrite car c’est une pathologie que j’ai contractée il y a quelques années maintenant. Le déclencheur pour moi a été des changements importants dans ma vie (sources de stress) et la cause physique, au delà du fait que j’ai probablement un système digestif sensible à la base, a été la prise durant 1 an d’anti inflammatoires.
Il y a de nombreuses années, avant de connaitre vraiment le Reiki et toutes les autres thérapies énergétiques et naturelles, il a fallu que je prenne des anti inflammatoires durant plus de 12 mois suite à une séance catastrophique chez un ostéopathe. Ayant un profil un peu sensible (hyperlordose et hypercyphose) et à l’époque un travail assez sédentaire, j’avais besoin d’aller 3 ou 4 fois par an chez mon ostéopathe habituel pour qu’il me ré-équilibe car j’avais des soucis de dos, comme « Mr tout le monde ». Lors de cette fameuse séance, je suis tombé sur son remplaçant et je n’ai pas osé dire « non » pourtant je ne le sentais pas…Je vous passe les détails  mais toujours est il que mes douleurs ont été décuplées durant de nombreux mois : douleurs aux dos, maux de tête, rayonnement de la douleur au niveau d’un bras, contractures musculaires importantes, torticolis réguliers, etc…La seule chose qui m’a plus ou moins calmé ont été les anti inflammatoires et même si il étaient accompagnés d’IPP (inhibiteur de la pompe a protons) il y a eu un avant et un après ce traitement :  les anti inflammatoires non stéroïdiens ont tendance à déclencher des troubles digestifs (irritations, gastrite, ulcères, etc…) donc certains médecins compensent avec des IPP qui réduisent l’acidité dans l’estomac et diminuent les effets indésirables. Pathologie que je connais bien d’autant plus que j’ai vu plusieurs spécialistes (dont une naturopathe et une coach en diététique), je vous parle ci dessous de la gastrite et vous donne des conseils sur des traitements naturels faciles à mettre en place au quotidien.

Qu’est ce qu’une gastrite?

Une gastrite une pathologie qui représente l’inflammation, aiguë ou chronique, de la muqueuse gastrique, c’est à dire de la muqueuse de l’estomac.
Attention, de simples maux à l’estomac ne reflètent pas forcément une gastrite : il y a des examens particuliers à faire pour diagnostiquer précisément ou non cette pathologie.

Symptômes d’une gastrite

Pour ma part, ils ont été les suivants :

  • Difficulté à digérer / lourdeur à la digestion
  • Vomissements
  • Coups de barre importants après certains repas
  • Manque d’appétit

Plus généralement :

  • Brulures à l’estomac ou douleurs
  • Aphtes
  • Sensation de gêne
  • Nausées ou vomissements
  • Indigestion (dyspepsie)
  • Crampes à l’estomac

Du stress, des repas gras, l’ingestion d’aliments acides, fortement épicés, d’alcool, de café, de thé ou encore fumer sont des facteurs aggravant . A terme une gastrite peut se transformer en ulcère voir même un cancer de l’estomac.

Quels sont les examens et analyses pour détecter une gastrite?

La fibroscopie, aussi appelée endoscopie, permet au gastro entérologue ou médecin d’explorer et de visualiser la paroi de l’estomac. C’est l’examen de référence.
Un prélèvement (biopsie) de la muqueuse gastrique de l’estomac est souvent fait en même temps que la fibroscopie : il permettra au professionnel de santé de confirmer son diagnostic et dans certains cas de déterminer la cause de la gastrite.
Le plupart du temps l’endoscopie se déroule sous anesthésie générale.

Traitement médical

Je ne vais pas parler de ce sujet qui mérite d’être traité par un professionnel du milieu médical. J’ai consulté plusieurs gastro entérologue et le traitement qui a fonctionné vraiment pour moi est le suivant :

  1. Pantoprazol 20mg : 1 comprimé le soir pendant 6 mois (inhibiteurs de la pompe a protons)
  2. Alverine Citrate 60mg + simeticone 300 mg : 1 capsule le midi et le soir au cours du repas (traitement douleurs digestives avec ballonnements)

Autre point : il m’avait conseillé un anti inflammatoire au cas où j’en ai besoin de nouveau, qui ne pose pas ou peu de problèmes par rapport à une gastrite.
C’est le Piroxicam (bétadex) 20 mg CP (Brexin).

Généralement lorsque l’on prend un IPP, la digestion ne se fait plus naturellement dans l’estomac. Donc la partie intestinale doit prendre le relais tout en sachant que les aliments n’arrivent plus forcément dans le même état de digestion : certaines personnes ont des diarrhées, des cycles perturbés, des douleurs aux ventres, etc…
Je vous conseille fortement de consommer des probiotiques pour aider votre intestin. C’est pareil, j’en ai testé plusieurs et ceux qui ont eu le plus d’effets positifs sont des probiotiques que l’on conserve au réfrigérateur (critère important) : Ergyphilus Plus.

Traitement naturel

La première chose à faire lorsque l’on sait que l’on a une gastrite va être d’adapter au maximum son alimentation et son hygiène vie : c’est la base pour diminuer l’inflammation de l’estomac.

Éviter les gros repas et privilégier des petits repas fractionnés

Pour éviter de faire travailler de manière importante son estomac et de le solliciter à produire de l’acide pour digérer, il est importante d’éviter les gros repas : vous savez les repas de fête où l’on se met à table à 12h00 et on ressort vers 16/17h00. En plus, la plupart du temps, nous consommons des aliments ou boissons irritantes qui sont à éviter:

  • Aliments gras ou riches en matières grasses
  • Alcool
  • Sucres
  • etc…
    Au quotidien, vous pouvez essayer de remplacer les 3 repas habituels par 4 ou 5 repas plus petits.

Favoriser les aliments alcalanisants

En plus du fait que les aliments alcalanisants auraient tendance à faire diminuer les cancers dans notre corps, améliorer notre vitalité ou encore notre sommeil, ils permettent de diminuer l’acide au niveau du PH dans notre sang.

Liste de 17 aliments alcalinisants du quotidien à favoriser au maximum :

Nom de l’alimentPouvoir alcalanisant
Fromage blancTrès fort
MaisFort
AmandesFort
BananesTrès fort
Compote de pommeTrès fort
Olive noirTrès fort
Melon / pastèqueFort
Fruits secs (hors abricot et pruneau)Fort
Pomme de terreTrès fort
Patate douceTrès fort
Pêche, pommeFort
ChâtaignesTrès fort
ConcombreFort
LaitueFort
AvocatFort
BetteravesFort
CarottesFort

Liste de 12  aliments acidifiants du quotidien à éviter au maximum:

Nom de l’alimentPouvoir acidifiant
ViandesTrès fort
CharcuteriesTrès fort
GibiersTrès fort
CrustacésTrès fort
VolaillesFort
PâtisseriesTrès fort
Pain blancFort
Sucre blancFort
SojaFort
AlcoolsTrès fort
CaféTrès fort
ChocolatTrès fort

Menu type quand on a une gastrite

Comme vous pouvez le voir dans les tableaux ci dessus, les aliments alcalanisants sont à favoriser et les aliments acidifiants sont à éviter ou à réduire au maximum. En partant du second tableau, vous pourrez facilement diminuer voir éliminer totalement les aliments qui favorisent l’acidité dans votre quotidien : bien-sûr, l’idéal est de se faire suivre par un professionnel en nutrition qui saura adapter des menus qui correspondent à vos besoins, votre âge, votre état de santé, etc…
Ensuite, l’idée est d’intégrer ou d’augmenter des quantités d’aliments alcalanisants : il est facile d’en rajouter ou de les utiliser à la place d’autres aliments dans son alimentation quotidienne. Par exemple, vous pouvez ajouter ou remplacer une partie de ce que vous consommez habituellement :

Petit déjeuner
  • Fromage blanc
  • Fruits secs (hors abricot et pruneau)
Collation
  • Amandes
  • Pomme
Déjeuner
  • Concombre ou laitue ou avocat ou betteraves ou carottes (entrée)
  • Compote de pomme (dessert)
Collation
  • Amandes ou fruits secs
  • Pomme
Diner
  • Concombre ou laitue ou avocat ou betteraves ou carottes (entrée)
  • Banane

FAQ

Gastrite et stress

Gastrite et stress sont étroitement liés : c’est le seul facteur, d’après un gastro entérologue que j’ai consulté, où « il ne pouvait rien pour le patient » m’a t il dit. Le stress couvre un spectre assez large d’émotions mais rappelez vous, vous avez peut être déjà eu mal au ventre suite à une peur ou encore mal à l’estomac ou des remontées acides suite à une colère. Anxiété, peur, inquiétude, colère ou encore tristesse, les émotions agissent directement sur le corps, de manière plus ou moins marquée, au niveau du système digestif ou du reste du corps  :

  • Brûlures d’estomac et remontées acides
  • Douleur au niveau de l’estomac : petites ou fortes, précises ou diffuses
  • Ballonnements
  • Vomissements ou nausées
  • contractures qui entrainent des douleurs dans le cou et les épaules : cela peut aller jusqu’au torticolis
  • Problèmes de peau et chute de cheveux
  • Tristesse
  • Nervosité
  • Troubles du sommeil : problèmes d’endormissement, difficulté à s’endormir, difficulté à se re-endormir etc…Comme le sommeil agit sur l’ensemble du corps ainsi que sur notre niveau de stress, il agit peut aussi dérégler le système digestif

Il est possible que les premiers symptômes d’un gastrite débutent par un manque d’appétit, une sensation de lourdeur après avoir mangé, de difficulté à digérer ou encore des nausées. Souvent il y a des signes avant qu’une gastrite se déclenche réellement et je vous conseille de les écouter : dès qu’elle est établie, il faut longtemps avant que l’irritation de l’estomac se résorbe complètement. Souvent, il y a un avant et un après pendant longtemps.

Pour guérir d’une gastrite nerveuse (Note : comprendre « qui a une origine principale au niveau psychologique »), on doit prendre en compte l’état intérieur du patient : mental et émotionnel.
Technique de relaxation, Yoga, méditation, Qi Gong ou encore le sport sont des approches qui peuvent vous aider grandement si vous avez une gastrite nerveuse. Nous vous invitons à lire la page qui parle du symbole de la fleur de vie et de ses bienfaits: vous pourrez y retrouver des produits comme des bijoux, objets de décoration ou encore des carafes fleur de vie.

Quelle est la durée d’une gastrite?

Je vous l’écrivais plus haut : dès les premiers signes, écoutez votre corps et prenez en compte ce symptôme. Avant que l’irritation de la muqueuse ne se déclenche vraiment, il sera beaucoup plus facile d’en guérir. Dès que la gastrite est déclarée, il faudra des mois pour que l’irritation ne se dissipe et parfois, même guéri, la digestion reste plus sensible au niveau de l’estomac.
En fonction de votre degré d’irritation et de son type, généralement le traitement de fonds donné par un Gastro-entérologue (IPP) va être d’au moins 3 à 6 mois. Ensuite, lorsque les symptômes se déclenchent de nouveau, généralement un traitement via IPP se fait sur au moins 1 mois.
Vous l’aurez compris, c’est long à se remettre quand l’irritation de l’estomac est bien présente.
Comme je vous l’écrivais plus haut, je vous conseille des probiotiques systématiquement quand vous prenez des inhibiteurs de la pompe à proton pour soulager votre intestin. Ceux qui ont eu le plus d’effets positifs sur moi : Ergyphilus Plus (conservation au frigidaire).

Comment manger au niveau des repas lorsqu’on a une gastrite?

en cours

Banane et gastrite

Comme nous l’avons vu précédemment, la banane est un fruit ayant un pouvoir alcalinisant assez élevé donc elle aura un effet positif dans la plupart des gastrites (demander un avis médical). Attention par contre, il faut la consommer assez mûre car elle se digère mieux que si elle est verte. Privilégiez des petites portions.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 + 4 =